Citoyenneté et emploi 17 décembre 2014

Monsieur le Sénateur Germain

Madame la Présidente,

Je salue Madame la Ministre des femmes, Madame Pascale Boistard qui va je crois vous parler de l’égalité salariale.

Je salue également Madame Marie Khayat française d’origine libanaise qui vous parlera de « entreprendre au féminin » et qui par ailleurs s’occupe beaucoup de ses compatriotes en France.

Mesdames, Messieurs,

Je ne pourrai assister que très peu de temps à votre conférence, car je dois aller dans l’hémicycle.

Mais je tiens à féliciter Samar Sassine de tout ce qu’elle entreprend inlassablement pour nous entretenir de tout ce qui se rapporte au Liban.

Comme elle a raison ! Il faut faire entendre la voix de ce pays magnifique qui ne finit pas de souffrir, d’être inquiet, d’avoir peur d aujourd’hui et de demain…après avoir subi une longue guerre…la guerre des autres.

Cette conférence est organisée dans le cadre de l’association du dialogue interculturel et interreligieux.

Le but du propos que vous allez entendre et de favoriser la citoyenneté et l’emploi aussi bien pour les Français que pour les Libanais et aussi de parler de l’interculturalité.

Il s’agit là d’une excellente initiative qui a réellement son importance.

Nous sommes très heureux de vous accueillir au Sénat. Merci de votre présence.

Et puisque nous sommes à la veille d’une nouvelle année, permettez-moi de vous formuler des vœux nombreux et sincères pour ce monde agité et tellement inquiétant. Vœux de paix…que la cruauté cesse…que toutes les familles qui ont quitté leur pays puissent rejoindre enfin leur maison…

Que le Liban pris forcément dans la tourmente, à cause du conflit syrien à ses frontières, et en plus de la si inquiétante présence de « daech » puisse enfin vivre normalement.

Au Liban, j’ai souvent entendu dire que « Dieu était libanais ».

Alors dans ces conditions, nous pouvons tout espérer. Je vous souhaite une excellente réunion.

Christiane KAMMERMANN