Visite du Roi Abdallah II de Jordanie en France (17-18 septembre 2014

2014-0546-003-CL

Le groupe d’amitié France-Jordanie a été particulièrement honoré de recevoir Sa Majesté au Sénat et de pouvoir dialoguer un long moment. C’est donc au titre de Président de ce groupe que je vous donne un aperçu de nos échanges.

Mais avant, voici un petit rappel sur le contenu de la visite officielle ;

Entretiens très fructueux avec le Président de la république, le Premier ministre, et les présidents des deux chambres. Cette visite a également été l'occasion d'une rencontre, organisée par le Medef, avec une trentaine d'entreprises françaises opérant en Jordanie et d'une cérémonie de signature de différents accords de coopération dans les domaines audiovisuel, économique et commercial.

Après avoir salué avec beaucoup de respect sa Majesté, au nom de notre groupe d’amitié, je me suis permise d’exprimer combien nous étions heureux de le rencontrer et de pouvoir échanger avec lui. Je lui ai rappelé que nous nous étions déjà rencontrés plusieurs fois à Amman, que c’était un honneur et une joie de s’être retrouvés. Je lui ai redit à quel point nous étions attachés à son beau pays et combien nous l’aimions. En effet, l’amitié qui lient nos deux Sénats s’est beaucoup développée et nous nous en réjouissons. J’ai tenu à saluer la contribution inestimable du Dr Chabib Ammari, président du groupe d’amitié, et de Son Excellence M. El-Rawabdeh, président du Sénat.

2014-0546-010-CLCes liens d’amitié accompagnés de l’excellente coopération de l’ Ambassadeur de Jordanie en France, M. Makram Mustafa Queisi, avec lequel nous nous entendons parfaitement, ont permis de faire progresser la coopération parlementaire et la coopération économique entre nos deux pays. Bien sûr, nous nous félicitons des accords signés à l’Élysée dans différents domaines, en particulier celui de l’eau, sujet crucial pour la Jordanie.

J’ai alors posé une question au Roi sur la Syrie et le problème des réfugiés lui rappelant l’intérêt que nous portons au retour de la paix en Syrie. Il se trouve que je rentrais du Liban la veille de la rencontre. La situation est encore très préoccupante pour les Syriens, mais aussi pour les pays voisins, en particulier la Jordanie et le Liban. Quant aux réfugiés, je lui ai relaté ma visite dans deux camps de réfugiés syriens : celui de Gaziantep en Turquie, et celui de Zatari en Jordanie, accompagnée de notre ambassadeur Mme Caroline Dumas, dont je tiens ici à saluer le travail remarquable.

Voici les questions que j’ai eu l’opportunité de poser à sa Majesté :

Quelles sont les voies possibles pour sortir de l’impasse actuelle ?

Quelle est votre analyse de la situation s’agissant en particulier des menaces que cela représente sur la sécurité de la région mais aussi pour votre propre pays ?

Comment peut-on vous aider pour lutter contre les risques terroristes dans la région ?

L’aide de la communauté internationale est-elle à la hauteur de la situation concernant les réfugiés ?

2014-0546-013-CLLa visite du Roi de Jordanie a été extrêmement intéressante, a donné lieu à beaucoup d’échanges sur les principaux sujets de la relation bilatérale, ainsi qu’à une cérémonie de signature de plusieurs accords bilatéraux dans différents domaines.

Personnellement, la Jordanie me touche beaucoup, c’est un pays magnifique, d’une hospitalité remarquable, accueillant les Palestiniens, les Irakiens, les Syriens…ses sites sont absolument somptueux, le peuple est très généreux…

J’ai eu l’honneur de connaitre le père du Roi, le Roi Hussein qui m’avait beaucoup marquée par son courage, sa détermination à protéger son pays, son sourire, son patriotisme.

Nous formons de vœux mon groupe sénatorial et moi-même afin que la Jordanie puisse faire face aux menaces qui l’entourent et que Dieu protège le Roi et ses citoyens.

2014-0546-026-CL